Catégorie : Notre actualité

Sollicitation personnalisée, communication des avocats, que faire ?

Nous voici presque aux premiers jours de 2015… Le moment est sans doute venu de « se poser » et de préparer la prochaine année, pour qu’elle soit pleinement tournée vers l’action et le développement de votre cabinet dès les premiers jours… Prenez de bonnes résolutions professionnelles ! 2015 sera sans doute une année charnière.

Pour commencer, quelles sont les nouveautés concernant la communication des avocats

Tour d’horizon des possibilités :
J’ai le droit :

  • D’envoyer des courriers postaux à mes clients potentiels
  • D’envoyer des emails à mes clients potentiels
  • D’organiser des événements auxquels je convie mes clients potentiels
  • De faire de la publicité dans les revues professionnelles
  • De référencer mon cabinet sur les annuaires (papiers et en ligne)
  • De publier des articles (en ligne et dans la presse papier)
  • D’envoyer une newsletter
  • D’utiliser les réseaux sociaux, blogs…
  • D’utiliser l’outil vidéo, notamment sur un portail dédié (Dailymotion ou YouTube)

Attention :

  • Mes courriers doivent obligatoirement êtres ciblés et adressés directement et personnellement à une personne physique
  • Mes courriers doivent obligatoirement mentionner les modalités et le coût des prestations
  • Je dois veiller à la protection des données personnelles sur les supports que j’utilise,
  • J’ai la responsabilité éditoriale de ce que je poste sur mon site, mes réseaux, mes blogs.
  • Toute relation avec un nouveau client suivant une action de démarchage doit d’abord donner lieu à une convention d’honoraires écrite.

Je ne peux pas :

  • Téléphoner directement aux clients potentiels
  • Envoyer des SMS ou MMS aux clients potentiels
  • Contrairement aux avocats outre-Atlantique, je ne peux pas faire de publicité à la télévision – ou au cinéma, acheter un panneau publicitaire, coller des affiches ou distribuer des tracts sur la voie publique.
  • Ma publicité/communication ne doit jamais être comparative ou dénigrer mes confrères.

En savoir plus : Cliquez ici 

<< Les technologies impactant les avocats dans le futurSoirée de l’avocat : Tout sur l’installation >>

Partager cette actualité sur vos réseaux sociaux :