Catégorie : Notre actualité

Comprendre les relations entre avocats et LégalTech

Depuis plusieurs années, la concurrence au sein du marché du droit s’intensifie (65% des avocats pensent que les sites internet sont des concurrents directs), et de nouvelles start-up du droit fleurissent dans le secteur.

La Grande Conférence du 3 novembre dernier organisée par l’Incubateur du barreau de Paris a été l’occasion d’aborder les relations que les avocats doivent désormais entretenir avec ces nouveaux acteurs, et de considérer le fait qu’ils ne représentent pas seulement des menaces, mais aussi des opportunités de développement pour leur cabinet.

Ces start-ups répondent à de nouvelles façons de consommer le droit et s’inscrivent dans un contexte de facilitation d’accès à la juridiction.

Frédéric Sicard, bâtonnier de Paris, souligne la nécessité qu’ont les avocats de s’adapter à un contexte en pleine mutation et de « prendre les outils qui s’offrent à eux ».

Ainsi, on assiste à un phénomène assez nouveau dans ce marché où certains cabinets d’avocats commencent à embrasser ces nouveaux acteurs pour en tirer une réelle plus-value pour leur activité.

A titre d’exemple de collaboration, nous pouvons penser à la joint-venture récemment établie entre la société américaine Rocket Lawyer et le groupe ELS (Editions Lefebvre Sarrut) et les projets de déploiement de leur plateforme en Europe.

Avec l’essor des nouvelles technologies, l’apparition de ces nouvelles entreprises du droit, et l’assouplissement de la juridiction du secteur, le rôle des avocats est en train de se redéfinir vers un rôle d’avocat-entrepreneur. Il convient alors de s’interroger sur sa réelle valeur ajoutée : certaines informations juridiques deviennent gratuitement accessibles ; les avocats seront de moins en moins amenés à rédiger des actes… Il subsistera leur connaissance et leur rôle de conseil impossible à substituer.

Pour pouvoir se consacrer pleinement à son cœur de métier et piloter sereinement son activité comme un chef d’entreprise, il est désormais indispensable de s’équiper des bons outils, comme le souligne Frédéric Sicard.

Diapaz accompagne depuis plusieurs années les avocats innovants dans leurs démarches de développement en proposant une solution tout-en-un comprenant le logiciel avocat, la téléphonie, la messagerie et la maintenance informatique, le tout étant convergent vers son propre Cloud sécurisé en France.

La conjoncture s’est totalement métamorphosée et il devient nécessaire de s’y adapter pour pouvoir aborder le futur en toute sérénité. Le logiciel pour avocat Diapaz est là pour vous accompagner dans cette mutation.

<< Légal Tech : un salon plein de promessesLes avocats et le référencement >>

Partager cette actualité sur vos réseaux sociaux :