Catégorie : Notre actualité

Affaire « charlie hebdo » : clé usb égarée par des avocats

Article Diapaz : Clé USB CHarlie Hebdo

Des avocats exerçant à Reims en charge de l’enquête sur les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Casher se sont retrouvés dans une situation bien délicate il y a quelques jours. En effet, l’intégralité des informations recueillies concernant les attaques étaient regroupées sur une seule et unique clé USB. Le principe est déjà très risqué pour une enquête aussi importante mais cela se complique encore d’avantage lorsque l’on perd la trace de la clé USB durant 48h !

C’est ce qui est arrivé le 10 août, lorsque les deux avocats se présentent au commissariat munis d’une enveloppe vide. Celle-ci, devait contenir la clé USB, et avait été envoyée par des confrères basés à Bobigny.

Les policiers s’attèlent alors à retrouver cette clé USB, perdue dans la nature. Par chance, ils trouveront finalement sa trace dans un centre de tri postal de Gonesse, dans le Val d’Oise (à 146km de son lieu d’arrivée initial).

Cet épisode montre à quel point il peut être nécessaire pour les avocats de recourir au Cloud. Cette solution permet d’héberger les données au sein de serveurs informatiques distants par l’intermédiaire d’un réseau et ainsi, peu importe où l’utilisateur se trouve, il accède à ses données. C’est exactement ce que propose Diapaz à travers sa solution convergente comprenant un logiciel avocat, la messagerie, la téléphonie, la gestion électronique des documents (GED) ainsi que la maintenance informatique.

La protection des données passe dorénavant par le « Cloud Computing » et Diapaz s’affirme donc comme la solution !

<< Brexit : nouvelles problématiques des cabinets britanniquesDeuxième édition du congrès des avocats >>

Partager cette actualité sur vos réseaux sociaux :