Catégorie : Notre actualité

Un nouveau symbole pour la justice du XXIème siècle

En juin 2017, l’ile de la cité ne sera plus considérée comme le symbole de la justice à Paris. En effet, un projet datant de nombreuses années va voir le jour à Clichy-Batignolle. Le futur palais de justice réunira toutes les juridictions de première instances excepté le conseil des prud’hommes et permettra d’accueillir plus de 8000 personnes chaque jour.

Ce tribunal sera un lieu où justice et nouvelles technologies cohabiteront. En effet, dans les salles d’audience, les tablettes et ordinateurs seront là pour remplacer les dossiers papiers. Ces évolutions sont en phase avec le projet de loi de modernisation de la justice.

Cette modernisation est grandement promue par Diapaz depuis des années à travers son système d’information tout-en-un (comprenant un logiciel de gestion avocats, la télécommunication ainsi que l’infogérance, tout ceci étant convergent).

Ce projet de loi tout comme ce nouveau palais de justice permettront à la profession d’avocat de prendre le virage numérique du XXIème siècle.

Ce tribunal sera à la pointe de la modernité et de la simplicité afin de changer la perception des citoyens concernant les palais de justice. La volonté de l’architecte du bâtiment, Renzo Piano, est de donner à la structure une dimension moins intimidante que les palais de justice du XIXème siècle qui avait pour but de faire culpabiliser les justiciables.

Ce palais de justice envoie un signe fort de volonté d’évolution et de rapprochement avec les citoyens.

A travers son système d’information tout-en-un, Diapaz souhaite poursuivre ses efforts aux cotés des avocats afin d’accompagner au mieux l’évolution de leur métier et les aider à se rapprocher encore d’avantage de leurs clients grâce à son logiciel de gestion avocats.

<< Un nouveau client Diapaz déployé cette semaineBrexit : nouvelles problématiques des cabinets britanniques >>

Partager cette actualité sur vos réseaux sociaux :