Catégorie : Notre actualité

Radiographie 2016 des cabinets d’avocats d’affaires

Radiographie des cabinets d'avocats d'affaires - Diapaz

A l’heure où les changements et les évolutions sont de mise au sein du monde juridique, une analyse profonde et détaillée du milieu est appréciable afin de prendre du recul. « Juristes associés » a publié en septembre la radiographie 2016 des cabinets d’avocats qui permet de constater une embellie du secteur. Il s’agit d’un bimensuel de stratégie et de management dédié aux professionnels des services autour du droit des affaires.

Chacune de ses publications est regardée d’un œil attentif par les professionnels du droit qui prennent ainsi connaissance des tendances et des problématiques du marché. Cet outil permet aux avocats de mieux comprendre leur marché.

La radiographie 2016 des cabinets d’avocats met en évidence une embellie du secteur. En effet, avec une croissance moyenne du CA approchant les 15% en 2016, les gros cabinets d’affaires internationaux présents sur le sol français se portent très bien. Une autre indication montrant que la page de la crise de 2008 est bien tournée est le renouvellement de l’offre des cabinets du « big four ».

Cette radiographie dévoile aussi que les cabinets regroupant entre 31 et 50 avocats sont ceux qui se tirent le mieux grâce à leur taille. La relance économique du secteur a donc un effet inégal.
La spécialisation reste une préoccupation très importante pour les avocats, car de plus en plus de clients recherchent « le spécialiste ». Par conséquent, les cabinets dits de « niche » continuent de gagner en importance de même que les cabinets situés en région. Tout ceci montre bien la tendance du besoin de proximité et de spécialité qu’expriment les clients depuis quelque temps.

C’est en accompagnant les cabinets d’avocats sur ces nouveaux besoins que Diapaz, à travers sa solution tout-en-un regroupant un logiciel avocat, la télécommunication et la maintenance informatique, les aide à se rapprocher de leurs clients et à répondre à leurs nouveaux besoins.

<< Les avocats doivent devenir des chefs d’entreprises ?Le cabinet d’avocats LBSB Associés se lance dans la publicité >>

Partager cette actualité sur vos réseaux sociaux :