Catégorie : Notre actualité

L’Incubateur du barreau de Paris : on n’arrête plus le progrès

Lise Damelet, avocate chez Orrick, Herrington & Sutcliffe, et cofondatrice de l’Incubateur du barreau de Paris, l’évoquait il y a quelques jours dans Le Monde : «la transformation numérique crée une rupture sans précédent dans notre métier d’avocat».
C’est dans l’optique de gérer au mieux cette rupture et cette transformation numérique que les avocats tels que Lise Damelet se mettent à agir en fonction de ces évolutions. Afin de ne pas être dépassés par les évènements, les avocats doivent se réinventer. Et pour cela, rien de mieux que d’innover. Dans une profession réputée plutôt statique, les initiatives se font de plus en plus nombreuses.

Le dernier exemple en date est ce nouvel incubateur à destination des professionnels du droit. Cet incubateur a vu le jour en 2014, suite à l’apparition de légal start-ups aux Etats Unis. Maître Damelet a ainsi pensé que si cela apparaissait aux Etats Unis, cela pourrait arriver en France rapidement. C’est exactement ce qu’il s’est passé.
C’est ainsi que cet incubateur soutient aujourd’hui, près d’une dizaine de projets innovants, qu’ils proviennent des avocats ou de fondateurs de legal start-ups. L’ambition est, dans les années à venir, d’introduire cette vision entrepreneuriale auprès des étudiants en droit, à travers des partenariats avec les écoles de commerce et d’ingénierie.
Toutes ces démarches n’auront qu’un but : former des avocats spécialistes du droit, capable de se lancer et gérer leur cabinet.

C’est dans cette vision là que Diapaz s’inscrit. En fournissant les meilleurs outils à un avocat, que l’on croit entrepreneur, on lui permet grâce à notre système d’information tout en un (logiciel avocat, télécommunication et maintenance informatique) de gagner un maximum de productivité et se concentrer sur son cœur de métier.
Ainsi Diapaz propose les outils nécessaires au développement d’activité d’un cabinet d’avocats, en adéquation avec la vision d’avocat entrepreneur de Lisa Damelet.

Donnez-vous les moyens de réinventer votre métier et de développer votre cabinet avec le logiciel pour avocat Diapaz !

<< LegalTech : Testamento au service des avocatsL’intelligence artificielle au cœur des cabinets d’avocats belges >>

Partager cette actualité sur vos réseaux sociaux :